kits navals de jcs

kits navals de jcs

Brochetage des bordés des virures

La pose des bordés est une étape cruciale dans la construction d'une maquette. Ayant choisi délibérement de ne pas peindre la coque du bateau, cette pose doit être aussi réaliste que possible. Et c'est en particulier vrai pour les oeuvres vives (parties immergées du navire) à la proue et à la poupe.

La hauteur de la coque est la plus grande au maître-couple et diminue au fur et à mesure que l'on se rapproche de la proue ou de la poupe. La règle veut qu'il y ait autant de virures sur chaque couple. Ceci implique que la hauteur des virures devra diminuer à l'approche de la proue et de la poupe. Les virures doivent être brochetées, c'est la technique du brochetage largement décrite dans la littérature (cf. http://navi.modelisme.com/article35.html).  J'ai donc bricolé un outil afin de brocheter ou effiler les virures. C'est la version du pauvre ! Rappel du principe : deux cornières enserrant la virure qui repose sur des cales. La partie dépassant des cornières est arasée. Les cales sont collées à la cyano en fonction de la position du couple et la distance entre la cale et le haut des cornières correspond à la hauteur calculée de la virure sur le couple correspondant.

 

 

L'effet d'optique est tel que les cales semblent collées n'importe comment. Ce n'est pas vrai. Voyez ce que cela donne lorsqu'une latte est positionnée.

 

 

Les cornières sont vissées l'une contre l'autre et serrées entre les mâchoires d'un étau.

 

 

Il n'y a plus qu'araser avec une lame aiguisée en faisant attention au fil du bois, bien évidemment !!!

 

 

Et voici une illustration du brochetage des bordés à la proue du vaisseau. Les lattes seront coupées à hauteur de la ligne rouge et collées contre l'étrave. La hauteur n'est plus que de 3 mm pour une hauteur initiale de 5 mm.

 

 

Je ne prétends pas travailler avec une précision du dixième de mm ! Après avoir effilé et collé plusieurs virures, il me faudra à nouveau mesurer la hauteur encore libre sur chaque couple et en déduire les nouvelles hauteurs des virures.



07/01/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres